JEAN-JACQUES ROUSSEAU A ERMENONVILLE

Publié le par Rousseau à Ermenonville

Après les orages dont fut traversée la vie de Jean-Jacques Rousseau, les dernières semaines que le philosophe passe à Ermenonville, chez son hôte le marquis René de Girardin, sont teintées d'une note heureuse de paix et de sérénité .

 

C’est en effet le 20 mai 1778 que Jean Jacques Rousseau arrive à Ermenonville par une belle journée de printemps , accueilli par le marquis René de Girardin. 

 

Parti en chaise de poste jusqu'à Louvres, Rousseau emprunte ensuite une nouvelle route aménagée par René de Girardin. Le philosophe réalise la dernière partie du chemin à pied, affirmant à son cocher: 

" [...] il y a si longtemps que je n'ai pu voir un arbre qui ne fut couvert de fumée et de poussière! Laissez-moi m'en approcher le plus que je pourrai, je voudrai n'en pas perdre un seul". 

 

Jean-Jacques Rousseau a sans doute passé à Ermenonville  les heures les plus paisibles et les plus douces de sa vie, dans  la nature et en particulier dans le Désert, (Voir l'article LE DESERT ET LA CABANE DE ROUSSEAU ).

 


 

 

 Rousseau-a-ermenonville.jpg

 

Commenter cet article